Film: Le fantôme de la liberté (1974) - Bande annonce

Le fantôme de la liberté (1974)
Le Fantôme de la liberté
Évaluation:  7.8
Comédie
Italie, France
104 min.
Le film ouvre son générique sur le tableau de Francisco de Goya, Le 3 mai 1808, symbole de l'insurrection du peuple espagnol face aux troupes napoléoniennes sur lequel est inscrit en surimpression : « L'action de ce film commence à Tolède, en 1808, pendant l'occupation de la ville par les troupes napoléoniennes ». Tout au long du générique on assiste ensuite à la mise en place de la reproduction vivante de ce tableau ; arrivée du peloton d'exécution, protestation des hommes du peuple et dernier cri de l'homme fusillé au pied duquel figurent déjà d'autres corps. Seul le plan varie car il est pris par la droite et non par la gauche comme le tableau. La voix d'une narratrice se fait entendre. Il s'agit de la bonne du couple Foucauld, qui bute sur un mot difficile alors qu'elle lit un roman sur la guerre napoléonienne en Espagne. Echappant à sa surveillance, la fille des Foulcauld, Véronique a suivi un inconnu qui lui a offert une série de cartes postales...
Film Le fantôme de la liberté. Genre: Comédie. Pays: Italie et France. Style: absurde, maison d'art, bizarre, humoristique, pensée provocante et surréaliste. Sujet: religions ou cultes, salle d'audience, éloignement, décadence sociale, une erreur d'identité, viscéral, avidité, société, nudité, satire, moine et surréalisme.

Regardez la bande annonce en français

Autres bandes-annonces de films par thème

Nous vous conseillons de regarder les bandes annonces de films: The Northman (2022), Rick et Morty (2013), Vikings (2013), Les Simpson (1989), Thor : Love and Thunder (2022), Very Bad Trip (2009), Interstellar (2014), Black Phone (2021), Mulholland Drive (2001), Get Out (2017), Dog (2022), Doctor Strange in the Multiverse of Madness (2022), Stranger Things (2016), Spider-Man: No Way Home (2021), Matrix (1999), The Truman show (1998), Fight Club (1999), Shutter Island (2010), South Park (1997), Game of Thrones (2011).